Prix poutre IPN : rôle, section et pose

0

Lors de la construction d’une maison, vous avez peut-être entendu parler des poutres IPN. Ce terme technique désigne des poutrelles, généralement en acier, mais pas seulement, qui sont indispensables à la construction ou à la rénovation. Qu’est-ce qu’une poutre IPN exactement ? À quoi sert-elle ? Quelles sont les dimensions d’un IPN ? Les matériaux possibles ? Comment poser une poutre IPN ? Tout savoir sur les IPN : rôle, section et pose des poutres et poutrelles IPN.

 

Tout savoir sur les poutres et poutrelles « à profil normal »

La poutre IPN, appelée aussi poutrelle en I à profil normal, est un élément incontournable en maçonnerie. Elles font partie intégrante de la structure de la maison, surtout dans les maisons contemporaines. Elles existent en différents matériaux pour répondre à tous les types de besoins et évidemment leur prix varie en fonction de cela aussi. Elles se présentent sous différentes sections permettant, là encore de répondre à des besoins spécifiques en termes de soutènement. Tout savoir sur la poutre IPN, c’est ici et maintenant !

Définition d’une poutre IPN

Pour définir une poutre IPN, il faut surtout s’intéresser au sigle IPN qui fait référence à sa forme spécifique. En effet, une poutre, tout le monde sait ce que c’est. Il s’agit d’un élément plus ou moins long et plus ou moins large permettant de soutenir une structure, et plus particulièrement l’ossature d’une maison.

Le sigle IPN, quant à lui, doit être décomposé pour apporter les précisions supplémentaires sur cette poutre. Le I de IPN correspond à la forme droite et longue de la poutre. PN signifie « à profil normal ». Un profil normal est un profil droit avec des ailettes parallèles et recourbées à 14 degrés.

Un IPN peut être installé de façon horizontale pour être utilisé en tant que poutre. Cette poutre peut aussi être installée de façon verticale pour servir de poteau.

À quoi sert une poutre IPN ?

Une poutre IPN sert à supporter les charges d’un ouvrage pour éviter tout risque d’effondrement. En effet, ce matériau peut supporter des poids élevées. Le rôle d’un IPN dans une maison est donc similaire à celui d’un mur porteur.

Mais le rôle d’une poutre IPN ne se limite pas à soutenir la structure d’une maison. Elle est aussi très largement utilisée dans la déco particulièrement dans les constructions contemporaines. Les architectes les apprécient pour leur résistance qui permet de créer des espaces aériens aux lignes épurées.

Mais il est vrai que ses qualités de résistance au poids en font un matériau particulièrement apprécié pour soutenir le plafond, étayer les murs ou consolider le sol, quel que soit le type de votre maison. On peut l’utiliser verticalement comme horizontalement ce qui explique qu’on la retrouve aussi bien dans le plancher que dans les murs.

Un IPN peut se poser aussi bien lors d’un chantier de construction neuve que de rénovation. Voici des exemples de travaux pour lesquels l’utilisation des poutres et poutrelles IPN est populaire :

  • Remplacer un mur porteur lors d’une ouverture.
  • Soutenir un plafond ou un plancher.
  • Renforcer la structure d’un bâtiment.
  • Décoration industrielle et contemporaine.

Dimensions et matériaux des IPN

Les poutres IPN se déclinent en différentes dimensions, mais aussi différents matériaux. Concernant la dimension, vous trouverez des poutres IPN allant de 80 à 600 mm de hauteur de section. La poutre IPN est appelée en fonction de sa hauteur : un IPN 300 a une hauteur de 300 mm par exemple. Vous trouverez donc sur le marché, des poutres IPN 80, IPN 100, IPN 150, IPN 200, IPN 300 et ainsi de suite.

Les dimensions d’un IPN sont donc normalisées. Les poutres IPN 200 sont les plus utilisées dans la construction des maisons. La mesure 200 indique la longueur de la poutre qui est égale à deux fois sa largeur.

Côté matériaux, là aussi, un large choix s’offre à vous :

  • IPN en acier galvanisé : c’est la plus répandue dans les grandes constructions. Elle possède une haute capacité de résistance au poids.
  • IPN en bois : elle est particulièrement utilisée pour les planchers, les vérandas, les espaces où l’on aime privilégier l’aspect naturel.
  • IPN en verre : Elle est transparente et souvent utilisée dans les vérandas ou les lofts. Mais c’est aussi la plus chère, car elle est aussi résistante que celle en acier galvanisé.
  • IPN en fer : Elle est appréciée pour ses qualités de résistance.
  • IPN en inox : Son aspect industriel lui permet de venir en accessoire de déco en plus de son rôle premier structurel.

 

Calcul de section d’une poutre IPN

Le calcul de la poutre IPN en flèche ou en flexion est très complexe. C’est pourquoi il est très souvent confié à des architectes ou des bureaux d’étude. En effet, si vous vous trompez dans ce calcul… tout peut s’écrouler ! Il faut calculer la charge que pourra supporter la poutre IPN  en tenant compte d’un indice de sécurité, généralement de 1,35 ou 1,5. Pour effectuer ce calcul, vous allez appliquer la formule suivante : I= PL3/48Ef.

Le détail des variables de cette formule est le suivant :

  • f= flèche admissible par la poutre = 1/500è de la portée = 7500/500 = 15 mm
  • P= Charge appliquée à la poutre = 750 x 1.5 = 1125 kg
  • L= Longueur de la poutre = 7500 mm
  • E= Module de Young du matériau = 210 GPa pour les aciers de constructions (bois entre 3 et 20 GPa)
  • I= Moment quadratique que l’on cherche pour déterminer la section nécessaire.

Par conséquent, le dimensionnement d’une poutre ou poutrelle IPN dépend des caractéristiques de votre projet. Pour calculer la section de l’IPN, un bureau d’études doit définir les besoins de votre projet : charges à supporter, travaux à réaliser, budget, …

 

Comment poser une poutre IPN ?

La pose d’une poutre IPN demande une bonne maîtrise de la technique mais aussi des équipements spécifiques pour la manipuler. En effet, les poutrelles IPN sont assez lourdes et donc difficiles à manier. Surtout qu’un IPN se pose généralement en hauteur.

Les travauxd’installation d’une poutre IPN se divisent en plusieurs étapes :

  1. Préparer les piliers ou les ouvertures dans le mur qui accueilleront l’IPN.
  2. Manier la poutre IPN et la mettre en place.
  3. Stabiliser et sceller l’ouvrage en effectuant un scellement de l’IPN.
  4. Faire les travaux de finition.

Cependant, ce sont les calculs préalables nécessaires qui vont conditionner les conditions de pose de l’IPN qui sont les plus ardues. Ils nécessitent les conseils d’un expert en bâtiment. Il faut effectuer un dimensionnement de l’ouvrage et s’assurer que la charge supportée sera bien répartie. Une fois les calculs faits, il faut suivre les plans pour poser les poutrelles à profilé normal.

Pour réaliser la mise en place d’un IPN dans votre habitation, l’intervention d’un professionnel est exigée. En effet, un maçon est vivement recommandé pour l’ensemble de ces travaux. Ne prenez pas de risque car la résistance de votre ossature est en jeu.

Pour trouver un maçon qui posera votre IPN, il vous suffit de remplir cette demande de devis travaux. Vous serez contacté par des artisans qualifiés pour la pose des IPN et autres poutres : IPE, IPN, UPE ou UPN.


 

Tarif de pose d’un IPN par un professionnel

Le tarif de pose d’un professionnel du bâtiment peut varier d’un chantier à l’autre. En effet, différents critères sont à prendre en compte comme la complexité du chantier, le type de poutrelle IPN à poser, les calculs de section et de charge. Il faut également tenir compte du professionnel que vous aurez choisi, de la zone géographique où se situe votre maison et aussi de l’accessibilité du chantier. Ces critères vont directement impact le coût de l’IPN.

Une fois tous ces critères pris en compte, vous aurez une idée plus précise de ce que cela peut vous coûter. Le prix moyen constaté est de l’ordre de 50€ de l’heure pour la main-d’œuvre, sans compter le prix de l’IPN.

Partager sur :

Infos de l'auteur

Si nombreux que soient les travaux finis, ceux qui restent à faire sont plus nombreux.

Les commentaires sont fermés.