Comment isoler un mur ?

0

Lorsqu’ils sont mal isolés, les murs représentent une déperdition thermique importante au sein d’une maison. L’isolation des murs permet de réaliser des économies d’énergie et de garantir une meilleure performance thermique. Un projet d’isolation de mur peut aussi être mise en place pour améliorer la performance acoustique des murs.

 

Isolation de mur par l’intérieur ou par l’extérieur

Pour isoler un mur, il existe deux solutions très efficaces, l’isolation par l’intérieur et par l’extérieur. L’isolation d’un mur permet de réduire voire stopper les déperditions de chaleur qui traversent ces montants et façades. En rénovation, les deux méthodes peuvent être utilisées pour l’isolation des murs :

  • L’isolation des murs par l’intérieur
  • L’isolation des murs pas l’extérieur

L’isolation thermique des murs par l’intérieur (ITI) offre les avantages certains :

  • Amélioration de la performance thermique de l’habitation
  • Suppression de la condensation sur parois froides
  • Amélioration du confort acoustique
  • Rapidité et simplicité de mise en oeuvre
  • Investissement limité

Le dernier point est intéressant car il est vrai que les travaux d’isolation de mur avec une isolation par l’intérieur ne représente pas forcement un gros investissement.

Niveau inconvénients, la mise en place de cette technique va réduire la surface habitable. On perdra également en esthétisme au niveau de l’aspect des murs intérieurs et il faudra penser à prévoir un budget pour les finitions et la décoration intérieure après les travaux.

Vous pouvez également envisager une isolation thermique des murs par l’extérieur (ITE). Celle-ci présente des atouts non négligeables :

  • Amélioration du confort thermique et acoustique de la maison
  • Maintien de la surface habitable
  • Intégrité de la décoration intérieure
  • Amélioration de l’aspect extérieur de la maison
  • Combinaison possible avec un ravalement de façade ou le remplacement des huisseries
isolation d'un mur par l'extérieur

Un projet d’isolation d’extérieur entraîne la modification de façade. Il faudra donc s’assurer d’obtenir les autorisations nécessaires (déclaration préalable de travaux et permis de construire).

En revanche, cette technique ne convient pas à tous les bâtiments et a pour inconvénient de modifier la façade, ce qui n’est pas forcément possible ou souhaité. Elle nécessite parfois des adaptations telles que la modification de la toiture, du système de récupération des eaux pluviales et des dispositifs de fermeture des volets. Il vous faudra par ailleurs selon les projets déposer une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire.

 

Prix d’une isolation de mur

Les travaux d’isolation sont un investissement très vite amorti par les économies d’énergie qu’ils permettent de réaliser. De plus, ce type de projet peut donner droit à des aides qui allègent la facture totale. Ces travaux sont notamment éligibles à crédit d’impôt de 30%.

 

Prix d’une isolation de mur par l’intérieur

Pour isoler des murs par l’intérieur, il faudra compter entre 20 et 40 euros le m². Si vous souhaitez faire réaliser les travaux par un professionnel, prévoyez entre 50 et 90 euros m².

Le prix des travaux variera en fonction du type d’isolant que vous choisirez et également de la finition (peinture, papier peint …).

Comment isoler un mur par l’intérieur ?

Pour isoler un mur par l’intérieur, vous pouvez utiliser :

  • Des panneaux isolants fixés sur le mur et recouverts d’un enduit de finition
  • De la laine minérale recouverte de plaques de plâtre
  • De l’isolant mince souple collé sur le mur et recouvert d’un parement
  • Des billes de polystyrène ou de la laine en flocon pour remplir les cloisons creuses

La liste n’est pas exhaustif et plusieurs types d’isolant peuvent être utilisés pour l’isolation d’un mur.

En ce qui concerne la pose en elle même, vous pourrez facilement la réaliser. Prenons l’exemple de la pose de la laine de verre pour l’isolation d’un mur par l’intérieur. Vous devrez vous munir du matériel suivant :

  • Lisses
  • Fourrures
  • Appuis intermédiaires
  • Chevilles à frapper
  • Laine de verre
  • Adhésif spécial laine de verre
  • Plaques de plâtre
  • Vis pour plaques de plâtre
  • Calicot
  • Enduit plâtre
  • Bande résiliente
  • Outils (mètre, crayon, règle, niveau à bulle, cutter, cordeau à tracer, cale plaque à levier, perforateur, foret à béton, marteau, pince-coupante)
  • Equipement de protection

Etapes à suivre pour isoler un mur par l’intérieur

  • Placez la règle et le niveau à bulle sur l’huisserie et tracez le premier repère au sol.
  • Mesurez l’épaisseur de l’huisserie et reportez-la à partir du premier repère.
  • Placez une chute de plaque de plâtre à partir de ce repère et tracez le repère définitif au cordeau à tracer.
  • Procédez ainsi pour chaque huisserie.
  • Placez la règle verticalement sur le repère au sol et projetez le repère au plafond à l’aide d’un niveau à bulle.
  • Faites de même à l’autre extrémité et tracez une ligne à l’aide d’un cordeau à tracer.
  • Fixez la fourrure horizontalement à mi-hauteur du mur et à intervalles de 25 cm à l’aide de chevilles à frapper.
  • Collez la bande résiliente sous les lisses du sol et du plafond.
  • Posez les lisses au sol et au plafond à l’aide de chevilles à frapper disposées tous les
    50 cm.
  • Fixez les appuis intermédiaires à distance régulière de 60 cm. Pour une fenêtre, démarrez à 10 cm de l’huisserie.
  • Mesurez la hauteur à isoler et ajoutez 2 cm.
  • Coupez le panneau de laine de verre et positionnez-le en l’enfonçant sur les appuis intermédiaires et en le coinçant derrière les lisses.
  • Découpez les fourrures aux bonnes dimensions et positionnez-les dans les lisses.
  • Positionnez le clip des appuis intermédiaires dans les fourrures, ajustez à l’aide d’une règle et verrouillez.
  • Terminez la pose de la laine de verre sur toute la surface.
  • Posez enfin les plaques de plâtre, puis les calicots et les enduits.

Autre exemple, vous pouvez visionner la vidéo suivante qui présente elle aussi la réalisation d’un projet d’isolation de mur par l’intérieur.

A vous de voir bien sûr selon la méthode de pose adaptée à l’isolant que vous aurez sélectionné et la configuration des pièces de votre maison.

 

Prix d’une isolation de mur par l’extérieur

Isoler un mur par l’extérieur est un projet travaux plus coûteux qu’une isolation par l’intérieur. Selon les matériaux utilisés, la marque et le prix des accessoires, le coût peut atteindre entre 40 et 80 euros le m².

Il y aura là aussi une différence de prix en fonction des matériaux d’isolation utilisés et des finitions.

Une isolation extérieure en polystyrène expansé sera, par exemple, 20 à 30 % plus chère qu’une isolation en laine de roche. Au sein même de cette catégorie de matériaux, vous pourrez constater des disparités : le polystyrène blanc étant plus cher que le gris car plus isolant.

Niveau prix d’une isolation par l’extérieur, pour faire réaliser l’isolation par un professionnel, comptez entre 120 et 200 euros par m² pour une isolation sous enduit et entre 150 et 400 euros par m² pour une isolation par l’extérieur sous bardage.

Au besoin une demande de devis peut aider à mieux estimer le coût de votre projet pour l’isolation d’un mur par l’extérieur.

Comment isoler un mur par l’extérieur ?

Avant de réaliser l’isolation des murs par l’extérieur, il est judicieux de faire effectuer une étude thermique (diagnostic de déperdition énergétique) afin de déterminer le type d’isolant à mettre en oeuvre et son épaisseur.

Il est également conseillé de traiter les problèmes d’humidité préalablement à la mise en route des travaux d’isolation.

Prenons l’exemple d’un projet d’isolation d’un mur extérieur avec de la laine de verre. Vous devrez vous munir des fournitures suivantes :

  • Échafaudage
  • Laine de verre
  • Équerres
  • Tasseaux
  • Rosaces
  • Revêtement bi-couche
  • Mastic
  • Outils (Marteau, perceuse, visseuse, coupe-laine, meuleuse, scie égoïne, crayon, pistolet à mastic, nécessaire de traçage et de marquage)
  • Equipement de protection

Etapes à suivre pour isoler un mur par l’extérieur

  • Commencez par les soubassements en traçant une découpe de 20 cm de hauteur sur le revêtement béton bi-couche polystyrène.
  • Découpez la partie béton à la meuleuse et terminez à la scie égoïne.
  • Appliquez un cordon de mastic au pistolet sur la plaque du côté du polystyrène.
  • Placez les éléments côte à côte sur toute la largeur de la façade en les emboîtant et appuyez fortement afin qu’ils adhèrent parfaitement.
  • Tracez le premier repère sur la façade à l’aide du fil à plomb pour repérer la position des équerres.
  • Plantez un clou à béton et accrochez le cordeau à tracer que vous déroulerez sur toute la façade. Claquez le cordeau pour marquer la première ligne.
  • Réalisez les autres lignes à intervalle de 60 cm et à 10 cm de chaque côté des ouvertures, il est conseillé de réaliser les marquages courts (dessus des fenêtres) avec un niveau à bulle.
  • Posez les équerres en quinconce sur les lignes tracées, à 10 cm des extrémités et avec un espacement de 1,35 m maximum entre elles.
  • Fixez un tasseau contre le mur sur le bord de la paroi pour permettre la fixation du retour.
  • Reportez la longueur entre le chéneau et le bas de la façade sur un rouleau de laine de verre et coupez le lé à l’aide du coupe-laine.
  • Présentez le lé sur la façade et faites des entailles au niveau des équerres pour faciliter leur passage. Enfoncez ensuite le lé contre le mur.
  • Tracez deux marques sur la laine à 10 cm du haut du lé et fixez les rosaces qui maintiendront la laine de verre contre le mur. Posez ensuite une rosace tous les 80 cm environ.
  • Poursuivez l’installation de la laine en découpant le bord des lés pour les ouvertures.
  • Lorsque la totalité du mur est couvert, posez le parement extérieur.
Avec ForumBricolage : Chiffrez le coût de vos travaux en 2 clics
Placeholder
Partager sur :

Infos de l'auteur

Photo du profil de Bob l'artisan

Les commentaires sont fermés.