Percer du carrelage mural

0

Le carrelage est l’un des meilleurs choix pour couvrir les murs d’une salle de bains, des toilettes ou d’une cuisine, car ce revêtement est très résistant et facile à nettoyer. Les carreaux offrent de multiples possibilités décoratives, mais vous allez devoir faire des trous pour installer des étagères, des portes serviettes, faire passer des tuyaux ou encore poser une prise électrique, … Voici quelques conseils et techniques pour faire des trous dans du carrelage comme les professionnels !

 

Possible de percer du carrelage sans le casser ?

Il est tout à fait possible de percer du carrelage mural après l’avoir posé, sans casser ou fissurer le carreau. Pour cela, il faut commencer par nettoyer la surface du carreau avant toute autre manipulation, en l’essuyant avec un chiffon imbibé de savon doux et d’eau. S’il est fissuré, remplacez le carreau avant de continuer.

Idéalement, il est conseillé de percer un carreau avant sa pose. Le trou sera plus facile à faire et surtout, il sera plus net. De plus, vous pouvez également repérer les fixations à installer dans le joint de carrelage. Les joints sont plus simples à percer.

 

Percer du carrelage : quelle perceuse et quel foret utiliser ?

Une perceuse à percussion est totalement inutile. La puissance et les à-coups dégagés par ce matériel électrique augment la probabilité de casser le carrelage au moment du perçage. Il faut donc utiliser une perceuse sans percussion et à vitesse moyenne.

Il vous faut par contre le bon foret. Les forets bois ou métaux ne sont pas assez solides pour percer la surface dure des carreaux. Une mèche spéciale céramique ou verre est idéale si vous percez avant de poser le carrelage. Un foret pour le béton est nécessaire si votre carreau est déjà posé au mur : la mèche doit pénétrer dans le mur !

Le choix du foret de votre perceuse est donc déterminant pour réussir à percer du carrelage sans tout casser. Si cette mèche est en acier ordinaire, le carreau peut éclater. Recherchez un foret approprié au perçage de trou dans de la mosaïque ou du carrelage :

  • Un foret avec une tête à segment diamant pour forer du verre réduit le risque de rupture des matériaux fragiles, dont le carrelage. Une mèche en carbure de tungstène suffit amplement.
  • Les mèches de maçonnerie sont fabriquées en acier au carbure de tungstène, mais leur forme augmente le risque de casser le carrelage.
  • Si vous percez un grand trou pour l’installation de la plomberie, utilisez un foret de scie-cloche. Assurez-vous que son embout pilote central est également fabriqué à partir d’un matériau adéquat.

 

Techniques pour percer du carrelage déjà posé

Une fois bien le support propre et la perceuse équipée d’un foret adapté, vous allez pouvoir commencer les travaux pour percer vos carreaux et faïences. Nous allons vous donner des astuces pour faire un trou dans ce revêtement sans le casser.

Une fois que la mèche a commencé à pénétrer le carrelage, la suite est une question de patience. Il convient de toujours commencer un perçage lent, à basse vitesse. Augmentez graduellement la vitesse au besoin. Notez qu’un carrelage déjà posé se perse non pas avec de la vitesse, mais avec persistance : appliquez une pression constante et ferme, mais pas trop au risque de le fendre.

La pointe du foret doit être maintenue lubrifiée pour éviter la surchauffe, l’usure ou la rupture. L’eau est le moyen le plus sûr de la lubrifier et de refroidir le foret au fur et à mesure. Si vous êtes seul, faites une pause périodiquement pour pulvériser de l’eau sur la pointe du foret seulement.

 

Percer du carrelage avec un foret à carrelage

Pour percer du carrelage, il ne faut pas utiliser un vieux foret usagé ! En effet, le carrelage est un matériau particulièrement résistant et sensible. Une mèche neuve ne coûte pas très chère, et il en existe spécifiquement pour le carrelage. Les forets avec une tête à segment diamant sont certes un peu plus chers, mais ils percent des carreaux extra-dures !

La friction du perçage produit de la chaleur, laquelle peut faire casser votre foret. Lorsque vous commencez à percer votre carreau avec un foret à carrelage, ayez un bol d’eau froide (ou de l’eau ruisselante sur le carrelage, sans que le moteur de la perceuse ne soit en contact avec la moindre éclaboussure). Profitez d’une pause régulière pour tremper votre mèche dans l’eau.

 

Percer du carrelage avec un foret béton

Les carreaux sont faits pour résister à des chocs et autres dégradations. Ces caractéristiques en font des produits durables les rendent également résistants au forage. Un foret à béton est possible, surtout que vous devez pénétrer le mur qui, au mieux est en brique, voire en béton en cas de mur porteur.

Pour ne pas glisser sur la surface du carreau, ni le fendre au perçage, faites un X à l’endroit à percer en utilisant du ruban adhésif. La technique du ruban adhésif disposé au mur est aussi une bonne astuce pour repérer le trou à creuser.

Tenez votre foret d’une main, que vous pointez au centre du X. De l’autre main, tapez doucement avec un marteau sur l’arrière du foret, de façon à ce qu’il marque l’endroit à percer. Vous pouvez forer en laissant le ruban adhésif. Si vous craignez d’abîmer la pointe de votre mèche, utilisez un clou de bonne taille.

 

Percer du carrelage et du béton

Pour percer du carrelage posé sur un sol ou un mur en béton, la technique du petit trou préalable pour stabiliser le foret est nécessaire. Tapotez doucement pour éviter les dommages, en répétant jusqu’à ce que vous ayez fait une petite entaille à travers la surface de la glaçure. Si vous utilisez un foret de plus de 0,6 cm, il est recommandé de percer un avant-trou avec une mèche plus petite et de percer progressivement.

Une fois que vous avez traversé le carrelage, continuez à forer en douceur pour pénétrer le mur. Il faut prendre soin de faire des pauses pour évacuer la poussière et le bon présent dans le trou.

 

Faire un trou à l’aide d’une scie-cloche

Beaucoup de travaux de carrelage vous obligent à adapter votre carreau autour des prises électriques, des plaques d’interrupteurs, des robinets, de la tuyauterie et d’autres appareillages. Pour réaliser ce type de trou avec un diamètre important, vous serez amené à découper un trou précis de grand diamètre avec une scie-cloche.

Pour apprendre à faire un trou avec une scie-cloche, sachez qu’elle glisse très facilement sur le carrelage. Pour éviter cela, vous devez faire une petite empreinte au centre de votre cercle pour que le foret s’insère dedans. La façon la plus simple de le faire est de positionner un ensemble de clous sur le carreau, et de le tapoter doucement avec un marteau.

Voici les étapes pour percer du carrelage à l’aide d’une scie-cloche :

  1. Montez votre perceuse avec la scie-cloche de taille appropriée, et positionnez-la sur le contour que vous avez dessiné avec un crayon adéquat.
  2. Commencez à percer le trou en appliquant une pression constante vers le bas. Notez que les carreaux de pierre nécessitent beaucoup plus de temps et d’effort pour être coupés que les carreaux de céramique.
  3. Gardez la scie-cloche lubrifiée pendant qu’elle découpe. Une surchauffe peut rapidement entraîner une cassure du carreau, et réduire la durée de vie globale de votre outil.
  4. Une fois le trou effectué, sortez doucement la scie-cloche. Vous pouvez maintenant poser le carreau comme vous l’avez fait pour les autres.

 

Perçage d’un carrelage avant la pose

Comme expliqué précédemment, il faut désactiver le mode percussion de votre perceuse pour ne pas casser ou abîmer le carrelage. Le carrelage est beaucoup plus sensible aux vibrations que posé au mur et il risque de se fendre à tout moment si vous le percez en mode percussion.

La meilleure technique consiste à utiliser la technique du X au moyen du ruban adhésif. Ne percez le carreau que bien maintenu sur une surface plane en bois. Le carrelage doit être positionné sur un support stable afin d’être percé correctement. Ne forez pas à même le sol au risque de faire un trou dans votre revêtement au sol !

Pénétrez le support avec une mèche adéquate, lentement et patiemment. Lors du forage, le carreau va chauffer à cause du mouvement du foret. Si le perçage prend du temps, il faut faire des pauses ou refroidir le carrelage et le foret à l’aide d’eau.

Si vous avez un certain nombre de trous à forer, vous pouvez également envisager de créer un petit gabarit avec un bloc de bois. Percez un trou à travers le bois, d’abord de la même taille que le foret que vous utiliserez pour le carrelage et placez-le sur la surface du carreau. Utilisez le trou comme guide pour le perçage en le tenant en place avec votre main libre.

Votre trou est maintenant terminé et le carreau prêt pour recevoir une cheville et des fixations par exemple. Avec votre première expérience de perçage de carrelage, les prochaines tentatives devraient être encore plus simples. Pensez à porter des lunettes de sécurité pour protéger vos yeux.

Partager sur :

Infos de l'auteur

Si nombreux que soient les travaux finis, ceux qui restent à faire sont plus nombreux.

Laisser une réponse