remplacer tomettes sur sol terre battue en étage

Publié dans : Sol et mur

      • Participant
        flohelo le #12178

        Bonjour, je souhaite refaire le sol d’une pièce située au 1er étage. Le dessous est un véritable plafond à la française, très beau, plan et en parfait état. Le sol du 1er est constitué de terre battue sur lequel sont posées des tomettes de terre cuite sur mélange sable/chaux très probablement (technique de cette époque, qui a fait ses preuves en terme d’isolation), cette pièce est habitée, le sol est parfaitement sain, aucune humidité mais je souhaite le refaire : je n’en peux plus de la tomette et surtout ce n’est pas plan, la vocation de ces greniers était d’accueillir le foin et les grains et il en résulte une cuvette au centre (quand bien même il n’y a aucun affaissement des poutres par le dessous, c’est juste la terre qui s’est creusée au rythme des charges imposées au fil des décennies, peut-être même avant la pose des tomettes).
        Ma question : je vais ôter les tomettes (et donc déjà retirer du poids). faut-il retirer TOUTE la terre (j’aimerais éviter, c’est un boulot de titan, la pièce fait 40m2) ? J’ai lu plusieurs forums où il est fait mention du pouvoir isolant de cette terre (c’est indéniable) et qu’il est dommage de la retirer. Je pensais en enlever un peu pour égaliser et faire une petite chape fibrée (chanvre?) avant de poser un parquet flottant (osb avant ou pas ?) ou bien encore réaliser une chape sèche genre placosol ou fermacell directement sur ma terre égalisée (avec un peu de granule pour peaufiner). J’ai également entendu parler de pose de lambourdes pour le plancher directement sur la terre ? Je précise de nouveau, pas d’humidité ni de remontée vu que c’est en étage, pas de pb de charge vu la structure dessous et le poids du matériaux existant et cette pièce est à destination de chambre donc pas d’eau.
        Merci de vos réponses et conseils précieux.

      • Participant
        Armel49 le #16022

        Bonjour Monsieur,

        Je viens de voir votre message qui est très détaillé.
        J’ai les mêmes interrogations!

        Pourriez-vous m’indiquer ce que dont vous avez finalement opté?

        Merci beaucoup.

      • Participant
        Raphhdm le #16592

        Bonjour à toutes et tous,

        Ravi de faire partie de ce forum au contenu intéressant.
        Je fait suite à votre discussion car en plein dans ce sujet également.
        Pour ma part, je vise à refaire intégralement le sol de mon étage, le mortier chaux-sable le constituant ne faisant « que » moins de 10 cm.

        Je suis l’heureux acquéreur d’une vieille longère (ancienne ferme de 1860) située en Bourgogne.
        Je me suis lancé, il y a maintenant 3 mois dans la restauration de ma partie habitation.
        Celle-ci est composée de 2 niveaux, soit un rdc et un grenier, chacun d’une surface de 80 m2.
        Après avoir dégarni l’ensemble des plafonds, murs et boiserie des doublages de type placo et médium (triste rénovation dans les années 1970) afin de mettre à nu poutres et solives, souhaite refaire l’intégralité du plancher de l’étage composé actuellement de lattes de bois, torchis à la chaux et tomettes.
        L’é

        idée de cette réfection est de :
        – Isoler phoniquement et thermiquement
        – passer mon electricité à l’étage, entre le lambourdage
        – Aplanir mon sol d’étage (plancher CTBH)
        – Ajouter un entresolivage apparent en voliges de peuplier de largeur 23 cm (perpendiculairement aux solives)

        Voici un plan du projet.
        Cela vous semble-il cohérent et correct ?
        Merci

Vous lisez 2 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.