Quelle résistance thermique ?

    • Photo du profil de tatal13
      Participant
      tatal13 le #6648

      Bonjour,

      Mon jardin étant devant la maison. J’ai installé une véranda qui se retrouve entre la maison et le jardin donc on entre par la véranda pour accéder à la maison.

      Pour la véranda, les murs sont des maxi briques que j’ai laissé apparentes, ouvrants double vitrage et panneaux sandwich pour le toit, pour la maison bien sur, placo avec isolation.
      En hiver, il fait trop froid et en été, trop chaud dans la véranda par rapport à la maison, une différence de 8 degrés.

      Je voudrai isoler les murs de la véranda pour compenser cette différence, donc comment savoir quel isolant utiliser avec un « R » minimal afin de ne pas mettre trop gros en profondeur car j’ai peu de place.
      Ne me voyant pas mettre du R 1.30 pour ensuite recommencer avec un plus fort jusqu’à que cela compense cette différence, je me demandé si il y avait pas un moyen par un calcul de mettre directement la bonne isolation ?

      Après tout, je pense que si il y a autant de différent types d’isolation avec des R différent c’est qu’il y a une raison ?

    • Photo du profil de Sebdede
      Participant
      Sebdede le #6722

      Bonjour,

      La résistance thermique R d’un matériau d’isolant varie énormément selon le type de matériau. La résistance thermique R exprimée en m2.K/W, s’obtient par le rapport de l’épaisseur (en mètres) sur la conductivité thermique (lambda) du matériau en question.

      A épaisseur identique on peut donc avoir une performance thermique différente.

      On estime qu’un isolant murale doit avoir un indice R supérieur à 3,7

      Le calcul de la résistance R se fait ainsi :

      La résistance thermique R (en m2.K/W) dépend de l’épaisseur (e) et de la conductivité thermique ( λ ) du matériau : R = e (en mètre) / λ .

      par exemple avec de la laine de verre haute performance

      la conductivité thermique de ce matériau est de 0,030W/(mk)
      Pour une épaisseur de 12 centimètre on a donc

      R = 0,12 / 0,030 = 4

      A noter que c’est seulement l’indice thermique de l’isolant. Il faudra également ajouté la performance du matériau de cloisonnage pour avoir l’indice complet de l’isolation.

      Sachez que la conductivité thermique est renseigné sur la fiche descriptive de l’isolant avant l’achat. Donc vous pouvez facilement calculer l’épaisseur nécessaire en fonction de l’isolant sélectionné.

      La laine de verre est un bon isolant. Mais vous pouvez également vous tourner vers les isolants dit « mince » qui peuvent obtenir de bon résultat avec peut d’épaisseur. C’est le cas par exemple du liège.

      Bonne continuation dans vos projet.

    • Photo du profil de Richard
      Participant
      Richard le #6726

      On peut aussi penser à mieux isoler la véranda pour améliorer l’isolation. Mais le coût sera surement supérieur à une isolation du mur.

      Un article sur le sujet trouvé sur le web présente quelques astuces pour améliorer l’isolation d’une véranda, je vous invite à le consulter, ça peut peu être vous donner des idées de projets :

      Prix d’un jardin Japonais

      Bon courage dans votre projet

    • Photo du profil de Richard
      Participant
      Richard le #6727

      Bonjour,

      J’ajouterai au passage que pour l’indice de résistance thermique mur un indice R supérieur à 3,7 permet de prétendre à un crédit d’impôt. Donc ça peut être intéressant de choisir une solution isolante de cette performance

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.