Construction plancher sur solives apparentes anciennes


    • Participant
      Yann 35 le #8081

      Bonjour à toutes et tous,

      Je convertis en habitation une grande étable en pierre et terre datant du 19ème siècle. Mon questionnement actuel porte sur la façon dont je vais poursuivre la réalisation du plancher en bois qui constituera le sol de l’étage. La surface à réaliser est de 120 m2. Nous avons choisi de conserver la plupart des anciennes solives en chêne, qui restent tout à fait solides, même si bon nombre d’entre elles ne sont plus droites. Nous avons par ailleurs décidé de laisser ces solives apparentes, pour des raisons d’esthétique. Il s’agit donc de faire avec une double contraintes : obtenir un plancher relativement plan alors même qu’il est monté sur un solivage irrégulier ; isoler par le haut, pour laisser les solives apparentes.

      J’ai d’ores et déjà sélectionné, nettoyé et traité les solives à conserver et remplacé celles qui devaient l’être par des neuves. J’ai aussi déjà posé directement sur le solivage des panneaux d’OSB3, vissés sur les solives. (Il s’agissait d’obtenir une bonne adhérence des panneaux sur ces solives peu droites. Le rendu depuis le rez-de-chaussée est plutôt bon, quand bien même le plafond, qui est à 3m40 de hauteur, n’est pas plan. Reste à voir ce que donnera le coup de peinture blanche…) La surface d’OSB que j’obtiens ainsi est largement irrégulière. Les écarts de niveau peuvent être de 5-6 cm.

      Je cherche des conseils sur la façon dont je peux m’y prendre pour niveler cela et sur les matériaux à utiliser pour l’isolation.
      Voici à quoi j’ai pensé. L’isolation doit être correcte au plan thermique mais je souhaite surtout qu’elle opère au plan phonique. Je compte donc réaliser un plancher flottant, comme suit :
      – poser de long tasseaux sur l’OSB, tous les 40 cm, perpendiculairement aux solives, en les fixant les uns aux autres par des tasseaux transversaux ; ces tasseaux doivent être suffisamment épais pour laisser notamment passer un tuyau d’évacuation WC de 11 cm de diamètre
      – sous chaque tasseau, poser une bande d’isolant pour diminuer les bruits d’impact. Je ne sais pas quel matériel choisir ici : liège, caoutchouc, ou autre. Vos conseils sont ici les bienvenus, sachant que notre budget est modeste.
      – entre chaque bande d’isolant et son tasseau, mettre des cales là où cela s’impose, pour obtenir la mise à niveau. C’est ici, me semble-t-il, que le boulot va être corsé. Quelqu’un a-t-il des conseils sur le mode opératoire que je pourrais suivre ?
      – coller les bandes isolantes sur l’OSB et aux tasseaux/cales avec de la colle polymère. J’ai lu quelque part que les vis fermacell sont anti-vibration, auquel cas je pourrais y avoir recours plutôt qu’à la colle. Quelqu’un confirme-t-il ?

      – une fois cette armature en place, la remplir d’isolant. Je songe à la ouate de cellulose, à souffler. Elle est reconnue pour ses qualités phonique et paraît désormais relativement abordable.
      – fixer sur les tasseaux de nouvelles plaques d’OSB, en ayant au préalable posé un phaltex

      Merci d’avance à quiconque voudra bien prendre le temps de réagir à ce message. Une fois encore, mon questionnement porte essentiellement sur la façon de mettre à niveau ce plancher et de l’isoler aux bruits d’impact, pour un coût limité.

      Yann

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.