Faire du béton et du mortier

0

Pour monter un mur, construire une maison et réaliser tout ouvrage bétonné, vous allez avoir besoin de ciment et de mortier. Pour l’un comme pour l’autre, l’outil indispensable est la bétonnière. Vous pourrez en acheter une pour des gros travaux ou la louer à la journée selon vos besoins. Mais pour que tout soit bien clair et surtout assure la solidité de votre construction, il est important de différencier béton et mortier quant à leur utilisation, mais aussi quant à la façon de le réaliser.

Alors, quelle est la différence entre béton et mortier ? Quels sont les composants du mortier ? Comment faire 1 m3 de béton soi-même ? Quel est le dosage du béton selon la réalisation à faire ? Découvrez le guide complet pour savoir gâcher du béton ou préparer du mortier comme un maçon professionnel.

 

Différence entre béton et mortier

 

Le béton et le mortier sont principalement utilisés lors de travaux de maçonnerie. Concernant leur composition, le béton et le mortier sont préparés en mélangeant de l’eau, du granulat et du ciment. Le granulat étant soit du sable, soit du gravier.

Pour le béton comme pour le mortier, les ingrédients de base sont donc les mêmes :

  • De l’eau.
  • Un liant hydraulique qui peut être du ciment ou de la chaux.
  • Du sable et du gravier.

La différence se situe, pour le béton, dans l’adjonction d’un élément supplémentaire : le gravier. La différence entre mortier et béton se retrouve donc au niveau de la composition, mais aussi au niveau de l’utilisation.

En effet, le mortier est utilisé pour assembler. Par exemple, monter un mur en briques ou en parpaings se fait avec du mortier. Comme il ne contient pas de graviers, sa résistance mécanique est faible. Il peut donc se retrouver dans des ouvrages d’enduit de mur, de chape ou de scellement.

Par contre, le béton est utilisé pour l’ouvrage. Vous l’avez compris, la présence du gravier dans sa composition en fait un élément présentant une bonne résistance mécanique. Par exemple, il sert pour le coulage de la dalle ou des fondations. Pour augmenter sa résistance, il est possible de faire du béton armé.

Plus généralement, on peut dire que le mortier est la colle entre deux éléments de petites dimensions tandis que le béton permet de couler des ouvrages de grandes dimensions d’un seul tenant.

 

Comment faire du béton ?

 

Comme dit précédemment, le béton est composé de différents éléments. Cependant, pour le réussir, il faut connaitre les bons dosages et la technique pour mélanger les ingrédients que ce soit à la main pour de petites quantités ou à la bétonnière quand il s’agit de volumes plus importants. Le choix des agrégats et des liants a aussi son importance. Voici donc la méthode et les éléments indispensables à connaitre pour réaliser du béton comme les pros.

 

Composants pour réaliser du béton

Lorsque l’on veut préparer du béton soi-même, il faut commencer par réunir les composants. Ensuite, il va falloir doser correctement chaque élément pour réussir à gâcher le béton en fonction de son usage. Tout est donc une histoire de proportions afin d’obtenir la bonne texture.

Pour réaliser du béton, vous allez avoir besoin d’un seau, d’une pelle et d’une bétonnière. Au niveau des éléments constitutifs, vous devez vous munir :

  • D’eau.
  • D’un liant hydraulique: le ciment est généralement utilisé pour le béton. Il résulte d’un broyage de roches. On préférera le ciment CPA (Ciment Portland Artificiel). D’autres lettres viennent compléter les informations sur la qualité du ciment que vous utiliserez. Vous trouverez donc la lettre L pour laitier, C pour cendre et Z pour pouzzolane. Les dernières informations correspondent enfin à la résistance mécanique du ciment soit la rapidité de prise, la qualité réfractaire ou non et la couleur.
  • Les agrégats enfin :
    • Le sable : de préférence de 0.6 mm.
    • Le gravier : Vous en trouverez de différentes grosseurs de 6.3 à 25 mm.

 

Dosage du béton

Alors, comment faire le bon dosage du béton selon son applicatif ? Voici enfin les quantités et proportions pour le dosage du béton :

  • L’eau  : Équivalent à la moitié du poids du ciment. Par exemple pour 50 kg de ciment il faut 25 litres d’eau.
  • Le sable : 3 brouettes de 60 litres pour 50 kg de ciment.
  • Le gravier : le double du sable.
  • Le ciment : 350 kg de ciment donnent 1 m3 de béton.

Pour y voir un peu plus clair, voici un tableau récapitulatif des dosages en fonction du volume d’eau :

Tableau récapitulatif des dosages en fonction du volume d’eau
Exemple de réalisations Volume de sable Volume de gravier Volume de ciment Volume d’eau
Béton pour fondations 5 7 2 1
Béton pour ancrage de poteaux de clôture 5 7 2 1
Réparation de toit 4 6 2 1
Réparation de toit 4 6 2 1

 

Densité du béton

On appelle densité du béton, la part volumique plus ou moins importante des agrégats présents dans le dosage. En effet, certaines constructions demandent un béton plus dense donc plus résistant alors que d’autres peuvent se contenter d’un béton allégé.

Voici un tableau indiquant les différentes densités (en fonction des dosages) pour effectuer différents travaux :

Densités du béton en fonction des dosages
Travaux Masse de sable Masse de gravier Masse de ciment
Fondations en béton 720 kg 1165 kg 300 kg
Béton de propreté 910 kg 1360 kg 150 kg
Béton pour ancrage de poteaux de clôture 720 kg 1165 kg 300 kg
Béton pour linteaux 680 kg 1175 kg 350 kg
Béton pour poteaux 680 kg 1175 kg 350 kg

 

Préparer 1 m3 de béton soi-même

Si vous devez faire des travaux de maçonnerie nécessitant 1 m3 de béton standard, il convient de mélanger 250 kg de ciment, 1200 kg de gravier, 800 kg de sable et enfin 125 litres d’eau.

 

Comment faire du mortier ?

 

Le mortier se fait avec l’eau, le sable et le ciment ou la chaux. Lorsque la chaux est utilisée comme liant, on parle alors de mortier bâtard. Comme pour le béton, le mortier doit être correctement dosé afin de servir de colle ou de joint ou encore pour faire une chape. Pour connaitre les bonnes doses et avoir la densité désirée, suivez les conseils de nos pros.

 

Dosage du mortier

Le mortier servant à assembler et à coller certains éléments de construction, la formulation et surtout son dosage diffèrent du béton.

Le mortier se dose comme suit :

  • 1 volume de ciment.
  • 3 à 4 volumes de sable.
  • 1/3 volume d’eau (3 volumes de ciment pour 1 volume d’eau).

 

Densité du mortier

Comme pour le béton, le mortier modifie sa densité en fonction du volume d’agrégats. Donc moins il y a de sable, plus le mortier est « léger ». Voici un tableau vous permettant de visualiser les différents dosages en fonction de la densité désirée pour certains types de travaux :

Densités du mortier
Pour un m3 de béton ou de mortier Ciment Chaux Sable Eau
Mortier d’assemblage parpaings 300 900 150
Mortier d’assemblage briques 400 1375 (fin) 200

 

Prix de location d’une bétonnière

 

Sauf si vous avez besoin de petits volumes de béton ou de mortier que vous pouvez mélanger à la truelle, la bétonnière est l’élément indispensable pour vous faciliter la tâche. Vous pouvez l’acheter, mais aussi louer une bétonnière au tarif de 50€ par jour environ.

Partager sur :

Infos de l'auteur

Si nombreux que soient les travaux finis, ceux qui restent à faire sont plus nombreux.

Les commentaires sont fermés.