Cloison en parpaing de 10 cm, risques?

Publié dans : Maçonnerie

      • Participant
        pol6440 le #16062

        Bonsoir.

        Je voudrais réaliser une cloison dans mon sous-sol en parpaing creux de 10 cm d’épaisseur hauteur 220cm longueur 275cm.

        Cette cloison relie deux poteaux béton qui soutienne les 2 planchers hourdis de ma maison.
        Ces deux poteaux ont été construits sur des semelles isolées.

        Puis-je construire cette cloison en parpaing (je vais en remplir quelques uns de béton pour rigidifier) sans prendre aucun risque ?

        Mais ma crainte principale est de savoir si le fait de construire une cloison lourde à cet endroit ne risque pas de déstabiliser la structure de la maison, en cassant la dalle ou en faisant bouger les poteaux bétons ?

        Merci.

        Cordialement.

        Attachments:
      • Maître des clés
        Bricoleur du dimanche le #16066

        Bonjour,

        Les parpaings étant des matériaux creux, la cloison une fois terminée ne pèsera pas non plus des tonnes. Au vu de la photo transmise, l’ensemble du sol semble être un bon état. De plus, les 2 poteaux soutiennent déjà le poids de vos 2 planchers … Donc une cloison en parpaings de 6 m², je ne pense pas que cela pose un problème.

        Maintenant je ne suis ni architecte, ni maçon !

      • Participant
        pol6440 le #16069

        Merci beaucoup bricoleur du dimanche

        C’est ce qu’il me semble aussi, mais je ne suis pas nonplus ni maçon ni architecte ni bureau d’étude béton.

        Avec un peu de chance il y en a un qui pourra me rassurer ou pas

        Encore merci et bon week-end

      • Participant
        DAN le #16074

        Bonjour

        Pour le poids de la cloison le dallage peux le reprendre mais il ne faut pas que la cloison soit liée aux poteaux et aux hourdis du plafond. Il faut prévoir des joints de dilatation car ils ne travail pas de la même façon sinon risque de fissuration.
        Il faut prévoir le maintient la cloison en haut, type cornières fixées sur les hourdis de plafond mais non solidaire de la maçonnerie pour éviter le basculement.
        Une autre solution est de fixer verticalement des profils eu U à chaque extrémité et de monter la maçonnerie entre.
        Bon courage pour vos travaux

Vous lisez 3 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.