Condamner un conduite de cheminée

Publié dans : Isolation et ventilation

      • Participant
        Simon001 le #17388

        Bonjour.
        J’ai acheté une petite maison en Loire-Atlantique. Elle comporte deux étages. Les anciens propriétaires avaient installé un gros poêle à bois Godin dans les années 80. Mais la maison était utilisé qu’aux beaux jours, le poêle ne leur servait pas et ils ont préféré condamner le conduit depuis le toit pour éviter que les oiseaux niches à l’intérieur.
        Bref, je me suis renseigner pour remettre ce poêle en service ou du moins remettre un poêle plus adapté à son emplacement. Or, je me suis heurté à un nombre d’obstacles impressionnant par rapport aux nouvelles normes d’installations. Notamment, le fait que le tubage devait être prolongé jusqu’à la sortie du conduit et que le conduit est vraisemblablement trop étroit à sa sortie sur le toit pour accueillir un tubage aux norme actuelle, puis, la forte probabilité pour que la poutre du faîtage passe en travers du conduit. Bref cela risquait d’engendrer des surcoûts incroyable par rapport au projet de base. J’ai donc opté pour un poêle à granule dans un coin du salon avec création d’un conduit indépendant. Voilà pour intro.
        Sauf qu’aujourd’hui, je me trouve avec un poêle inutilisable. J’aimerai m’en débarrasser mais je vais me retrouver un avec la base du conduit qui va me faire un trou de presque 1.30 cm sur 60 cm.
        D’où ma question, comment condamner ce conduit et l’isoler ? Et, il y a t’il un risque que se développe la mérule à l’intérieur une fois le conduit condamner ? Ce conduit est voué à ne plus être utilisé.
        Je ne trouve pas beaucoup d’info à ce sujet sur la toile.
        Merci par avance pour vos bons conseils, éclairage et retour d’expérience.

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.